Drame historique à Örbyhus


En Décembre 1574, le roi détroné Erik XIV, détenu jusqu’alors à Västerås avec son épouse et ses enfants, fut séparé des siens et conduit nuitamment à la forteresse d’Örbyhus. Ce transfert précipité fut ordonné par le roi Jean III , demi-frère d’Erik, apres qu’aient avorté plusieurs tentatives pour le délivrer. En ce temps, Örbyhus était délabré et le donjon n’avait plus de toiture. Mais c’est cependant ici qu’un chapitre dramatique de l’histoire de Suède allait se dérouler et le malheureux roi y perdre la vie. En Février 1577 sur les ordres de Jean III, Erik mourut empoisonné par de l’arsenic.

 

 

C’est dans la solitude de sa prison à Örbyhus qu’Erik fit montre des talents et des connaissances qui l’ont fait reconnaitre comme un véritable Prince de la Renaissance Suédoise. Erik XIV parlait diverses langues dont le latin, composait, écrivait, dessinait, révélant ainsi l’éducation raffinée que son père, Gustav Vasa, lui avait donné en sa qualité de premier Prince Héritier de la Couronne de Suède. Sur un épais recueil en latin, conservé à la bibliothèque d’Uppsala, on peut admirer dans les marges, toute une série de croquis. Privé d’encre et de plume par crainte qu’il ne puisse envoyer des messages, Erik dessina avec un batonnet aiguisé et de la suie mouillée. Un de ses dessins représente une dame couronnée, sans nul doute son épouse bien aimée Karin Månsdotter.

Durant les deux années de la détention d’Erik à Örbyhus, plusieurs tentatives de libération échouèrent. L’une d’entre elles, était animée par des paysans du nord de la province qui prévoyaien de surprendre et de désarmer la garnison, á l’occasion de la livraison du bétail, des volailles et des céréales qu’ils étaient tenus de livrer à la couronne. Un nouveau complot provoqua la décision de Jean III d’en finir avec Erik et de mettre fin à ses jours.

La mort d’Erik XIV, survenue dans la prison de la forteresse d’Örbyhus le 25 Février 1577 à l’age de 43 ans, fut annoncée officiellement, quelques jours plus tard, du haut de la chaire de la Cathédrale de Stockholm.